Qu’est-ce qu’un serveur proxy et comment fonctionne-t-il ?

Ce guide couvre tout ce que vous aurez besoin de savoir sur les serveurs de proxys, y compris leur fonctionnement, les différents types de proxys actuellement disponibles, ainsi que la comparaison entre les proxys et les VPN pour permettre à votre entreprise de choisir l’outil le plus adapté à son activité.
What is a proxy server & how does it work?
Daniel Shashko
Daniel Shashko | SEO Specialist
01-Jun-2022

Dans ce post, nous parlerons des points suivants :

Définition : serveur proxy

Un serveur proxy sert d’intermédiaire entre un client et un « site web cible ». Cela signifie essentiellement que le trafic est acheminé via des serveurs lorsqu’il parvient aux sites de destination et lorsqu’il en sort. Cette architecture peut être mise en place pour diverses raisons :

  • Pour améliorer les performances du réseau
  • Pour améliorer la sécurité des données et des informations (par exemple, pour servir de pare-feu ou de filtre)
  • Pour assurer la mise en cache des données de manière à simplifier les requêtes qui se répètent souvent à l’identique
  • Pour améliorer la confidentialité
  • Pour améliorer les taux de réussite de la collecte de données en acheminant les requêtes d’informations via des adresses IP locales

Comment fonctionnent les proxys

Chaque ordinateur possède une adresse IP (Internet Protocol). Cela signifie que d’autres ordinateurs/périphériques peuvent communiquer avec vous car ils savent qui demande/reçoit les informations transmises. Mais les individus ou les entreprises intéressés par l’utilisation d’un proxy le font pour une raison bien précise. Ils ne sont pas intéressés par la communication directe. C’est là qu’une troisième entité, le proxy, entre en jeu. Celui-ci fonctionne comme un ordinateur dans le sens où les proxys ont aussi leur propre adresse IP. Au-delà de tout cela, ces proxys ont des fonctionnalités très utiles par le fait qu’ils peuvent :

  • Faire en sorte que les autres périphériques ne voient pas votre véritable adresse IP d’origine
  • Acheminer le trafic via d’autres adresses IP de sorte que le site cible pense qu’un appareil local cherche à accéder aux informations considérées
  • Crypter les informations/données que vous souhaitez recevoir ou transmettre afin qu’elles ne soient pas interceptées de manière indésirable par un tiers
  • Bloquer l’accès à certains sites web pour certaines adresses IP (cela peut être mis à profit par des entreprises ou des universités souhaitant que leurs ordinateurs servent autant que possible à travailler plutôt qu’à jouer).

Au final, différents proxys de localisation fonctionnent comme une sorte de parapluie qui vous aide à cacher votre emplacement géographique et votre identité du monde entier tout en vous permettant de récupérer des données web open source sans être soumis à des restrictions géographiques ou autres.

Les avantages d’un serveur proxy

Les serveurs de proxys présentent plusieurs avantages susceptibles de donner des atouts aux entreprises. Ils peuvent agir comme un pare-feu entre leurs systèmes et Internet, ce qui contribue à éviter les infiltrations de pirates informatiques. Ils peuvent également donner à l’utilisateur l’occasion de recueillir des données spécifiques à l’IP, ainsi qu’un accès à des contenus géorestreints. En désignant un serveur proxy avec une adresse associée à un autre pays, les entreprises peuvent exercer leurs activités dans différents emplacements géographiques (par exemple, gérer divers sites de commerce en ligne à l’aide d’une adresse IP locale ou collecter des tendances de recherche Google spécifiques à une certaine ville). Il peut s’agir d’un outil précieux pour les entreprises cherchant à étendre leur rayonnement, à découvrir de nouveaux marchés/publics cibles, ainsi qu’à opérer sur plusieurs marchés.

Pour simplifier les choses, voici quelques-uns des principaux avantages des proxys :

  • Une meilleure sécurité : un serveur proxy peut être utilisé pour améliorer la sécurité d’une entreprise en utilisant des adresses IP qui ne sont pas actuellement identifiées comme les siennes.
  • Des performances plus rapides : un serveur proxy peut améliorer les performances de l’entreprise en mettant en cache des pages web et des fichiers.
  • Une sécurité renforcée : un serveur proxy peut aider à protéger l’entreprise des attaques par déni de service (DDoS), par exemple.
  • La surveillance du trafic : un serveur proxy peut être utilisé pour filtrer le trafic.
  • La collecte de données : les proxys permettent aux entreprises d’accéder à des informations correctes du point de vue de l’utilisateur/de son emplacement géographique. C’est le cas, par exemple, si vous cherchez à déterminer le prix exact d’un produit concurrent vendu à San Diego.

Les questions que vous devez poser aux fournisseurs de proxys

  1. Veillez à demander à votre fournisseur de proxys s’il consigne et/ou enregistre votre adresse IP ainsi que les détails de vos requêtes web ?
  2. Ces informations sont-elles cryptées et enregistrées localement ?
  3. Sont-elles conformes aux réglementations internationales de collecte de données telles que le California Consumer Privacy Act (CCPA) et la General Data protection Regulation (RGPD) ?

Quels sont les différents types de serveurs de proxys actuellement disponibles ?

De nombreux types de serveurs de proxys sont actuellement disponibles, chacun disposant de fonctionnalités spécifiques.

Proxy inverse : un proxy inverse est un type de serveur proxy qui reçoit les requêtes des clients et les transmet à un autre serveur. Un proxy inverse peut être utilisé pour équilibrer la charge du trafic ou améliorer les performances en mettant en cache le contenu du serveur de destination. Il peut notamment contribuer à améliorer les performances, la sécurité et la fiabilité des serveurs.

Proxy de transfert : il s’agit de l’un des types de serveurs de proxys les plus couramment utilisés aujourd’hui. On l’utilise généralement pour transférer des requêtes d’un réseau « protégé » à travers un pare-feu (qui décide si une requête doit être autorisée ou non à passer). Les proxys de transfert sont le plus souvent utilisés pour renforcer la sécurité du réseau interne en filtrant l’échange interne/externe d’informations entre les « clients » et les « sites cibles » sur le web.

Proxy SSL : un proxy SSL est un type de serveur proxy transparent, qui crypte/décrypte le trafic entre le client et le serveur proxy. Les proxys SSL s’avèrent généralement utiles pour obtenir des informations détaillées sur des applications afin que les entreprises puissent mettre en œuvre des protocoles de sécurité avancés/renforcés, ainsi que des cryptages client/serveur. Ils offrent également aux responsables de la sécurité une meilleure visibilité des menaces potentielles susceptibles de se mêler au trafic crypté SSL.

Proxy anonyme : un proxy anonyme est un type de serveur proxy qui ne révèle pas l’identité du client au serveur de destination. En masquant l’adresse IP d’origine, ces « anonymiseurs », comme on les appelle souvent, permettent aux entreprises de contourner les géorestrictions/blocages d’adresses IP, ainsi que les représentations incorrectes des données cibles. On les utilise aussi parfois afin d’éviter que le matériel marketing ou les résultats de recherche des concurrents puissent tirer parti de l’historique de navigation de votre IP. Cela permet aux entreprises d’obtenir une vue non biaisée d’Internet et d’éviter que des éléments tels que des « cookies » ou autres identifiants n’affectent les informations collectées.

Proxy transparent : un proxy transparent est un type de serveur proxy capable d’intercepter une « activité client » avec un site cible. Par exemple, un étudiant qui navigue sur Wikipédia sur le réseau de son université peut penser qu’il ou elle regarde l’article original, alors qu’il leur est fourni via un proxy transparent s’exécutant sur le réseau de l’université. Les proxys transparents sont généralement utilisés pour contrôler l’accès des utilisateurs à certains sites web, protocoles ou ports.

Proxy public : un proxy public est un type de serveur proxy accessible à toute personne sur Internet. Il permet aux utilisateurs de naviguer sur le web de manière anonyme, mais est généralement considéré comme dangereux et n’est pas une option à retenir pour les entreprises. En effet, un tel proxy présente généralement des failles du point de vue de la sécurité, ce qui s’accorde mal avec la vocation première des proxys.

Proxy de centre de données : un proxy de centre de données est un type de serveur proxy situé dans un centre de données et n’est affilié à aucun fournisseur d’accès à Internet (FAI). Un nombre élevé d’adresses IP sont généralement attribuées à un serveur unique, par lequel tout le trafic désigné sera ensuite acheminé.

Les entreprises choisissent les proxys de centre de données en raison de leur rapidité, de leurs faibles coûts d’exploitation et du maintien de l’uniformité de l’origine des données pour les cas d’utilisation où cela s’avère nécessaire.

Proxy résidentiel : un proxy résidentiel est un type de serveur proxy basé sur un réseau international d’adresses IP d’utilisateurs réels. Ces utilisateurs réels choisissent d’intégrer leurs appareils au réseau en échange d’un avantage tel qu’une expérience d’application sans publicité. En échange, ils permettent aux entreprises d’acheminer du trafic via leurs appareils.

Les proxys résidentiels peuvent être utilisés pour collecter des données sur des sites cibles sophistiqués, afficher des informations du point de vue du consommateur réel/local, et pour permettre une augmentation du nombre de requêtes de données simultanées.

Proxy de fournisseur d’accès Internet (FAI) : un proxy de FAI est un type de serveur proxy qui exploite des adresses IP attribuées à des lieux de résidence réels mais destinées à une utilisation commerciale. Les sites cibles voient et traitent les requêtes comme si elles provenaient de lieux de résidence réels, ce qui signifie que les entreprises peuvent bénéficier de vitesses plus rapides et de taux de réussite plus élevés.

Les proxys de FAI peuvent être utilisés pour gérer des comptes de médias sociaux/commerce en ligne situés dans différentes régions, pour la collecte de données web géospécifiques concernant l’opinion publique et les tendances/prix des produits, ou pour tout autre cas d’utilisation où le recours à des adresses IP domestiques d’utilisateurs réels dans différents emplacements géographiques peut s’avérer bénéfique.

Proxy mobile : un proxy mobile est un type de serveur proxy qui exploite des appareils mobiles 3/4G, ce qui permet aux utilisateurs de faire des choix entre différents opérateurs mobiles.

Les proxys mobiles peuvent être utilisés pour des applications, des publicités et des programmes mobiles directement à partir d’un ordinateur de bureau afin d’effectuer des tâches d’assurance qualité (AQ), ainsi que pour tester des expériences utilisateur géospécifiques (UX).

Serveurs proxys vs. VPN

Un réseau privé virtuel (VPN) est un réseau privé qui s’étend sur un réseau public ou sur Internet. Il permet aux utilisateurs d’envoyer et de recevoir des données tout en restant anonymes et protégés. L’utilisation des VPN est fréquente chez les entreprises qui souhaitent protéger des données sensibles et chez les particuliers désirant accéder à des contenus susceptibles d’être bloqués dans leur pays.

Un serveur proxy est un ordinateur servant d’intermédiaire entre les clients et les serveurs. Il peut être utilisé pour transférer des requêtes d’un serveur à un autre ou pour mettre en cache des contenus fréquemment demandés. Les entreprises utilisent souvent des serveurs proxys pour :

  • améliorer les performances et la sécurité
  • contourner des restrictions imposées par le site cible, telles que les géorestrictions et les limitations de débit
  • recueillir des données précises sur la concurrence dans leur secteur d’activité

Il existe quelques différences clés entre les VPN et les serveurs proxys, que les utilisateurs doivent connaître :

Les VPN conviennent parfaitement aux tâches manuelles et aux personnes désirant consulter des contenus distants ou à faire des achats en local sur un site de commerce en ligne. En effet, les VPN cryptent le trafic et le font passer par tunnel via un réseau sécurisé, ce qui rend difficile l’interception ou la falsification des données. En outre, les VPN peuvent être utilisés pour contourner des restrictions géographiques et accéder à des contenus qui seraient autrement indisponible à l’emplacement géographique actuel d’un utilisateur.

Les proxys sont souvent utilisés par les entreprises qui souhaitent collecter de grandes quantités de données à l’aide d’adresses IP et de périphériques locaux. Cela permet aux entreprises de recueillir des informations précises telles que des prix, des publicités des concurrents et des données d’opinion publique. En outre, les serveurs proxys permettent d’effectuer des requêtes simultanées, ainsi que d’adapter l’ampleur de la collecte des données selon les besoins de l’entreprise.

Comment accéder aux proxys

En ce qui concerne l’accès aux proxys, les entreprises ont trois options différentes : les serveurs proxys gratuits, les systèmes développés en interne et les fournisseurs de réseaux de proxys tiers payants.

L’option de serveur proxy gratuit est la plus dangereuse en raison des vulnérabilités du réseau. En outre, cette option ne fournit aucune sécurité et aucun cryptage, ce qui peut rendre les entreprises vulnérables aux attaques.

La construction d’un système en interne permet de réaliser la tâche considérée, mais s’accompagne de coûts élevés de développement opérationnel et de maintenance. En revanche, un fournisseur de réseau de proxys tiers payant réduit les coûts internes, assure une sécurité réseau élevée, le cryptage, et permet aux entreprises d’accéder à différents types de proxys, ainsi qu’à un gestionnaire de proxys open-source. Pour ces raisons, le fournisseur de réseau de proxys tiers payant est le choix recommandé.

FAQ sur les serveurs proxys

Qu’est-ce qu’un serveur proxy ?

Un serveur proxy est un ordinateur servant d’intermédiaire votre ordinateur et Internet. Lorsque vous vous connectez à Internet, vous vous connectez au serveur proxy, qui vous connecte ensuite au site web ou au service que vous souhaitez utiliser. Les serveurs proxys peuvent être utilisés à diverses fins, telles que l’amélioration de la sécurité et des performances, ainsi que la collecte de points de données précis orientés client.

Quand dois-je utiliser le serveur proxy ?

Si vous accédez à Internet via un pare-feu, vous devrez utiliser un serveur proxy pour pouvoir afficher certains sites web. Un serveur proxy est un ordinateur servant d’intermédiaire votre ordinateur et Internet. Il vous permet d’accéder à des sites web qui, autrement, vous bloqueraient ou vous fourniraient des informations trompeuses. De nombreux types de serveurs proxys sont disponibles. Certains sont gratuits et d’autres payants. Si vous n’êtes pas sûr du type de serveur proxy à utiliser, vous pouvez consulter la page consacrée aux différents types de proxy sur le site de Bright Data.

Qu’est-ce qu’un service de proxy ?
  1. Un service de proxy est un intermédiaire qui permet la communication entre deux services ou applications. Il agit comme un intermédiaire, en fournissant une couche de sécurité et en protégeant l’identité de l’utilisateur source. Les services de proxys offrent un certain nombre d’avantages, notamment une sécurité et une confidentialité accrues, ainsi que la possibilité de contourner la censure et les restrictions de contenu. En outre, les services de proxys peuvent être utilisés pour améliorer les performances en mettant en cache des contenus et en réduisant le nombre de requêtes devant être adressées au serveur. Enfin, les services de proxys peuvent être utilisés pour accéder à des jeux de données susceptibles d’aider les entreprises à prendre des décisions stratégiques telles que : 1. Comment tarifer des produits en temps réel (en permettant des stratégies de tarification dynamiques à tous les niveaux) 2. Comment concurrencer avec des entreprises sur leur propre marché par des campagnes de marketing et en définissant les produits disponibles 3. Comment définir un parcours utilisateur/acheteur potentiel basé sur les tendances/requêtes actuelles des moteurs de recherche
Daniel Shashko
Daniel Shashko | SEO Specialist

Daniel is an SEO specialist here at Bright Data with a B2C background. He is in charge of ensuring that businesses get exposed to articles that help them become more data-driven. He is fascinated by the intricate inner workings that the digital world is comprised of and how these can be navigated for hypergrowth.

Vous pourriez aussi être intéressé par

Youtube Scraper

L’importance du web scraping pour le commerce en ligne

Nous assistons aujourd’hui à un changement de paradigme technologique accompagné d’innovations qui conduisent les entreprises à repenser leurs pratiques. Internet a pris le pas sur l’environnement
What is a reverse proxy

Qu’est-ce qu’un reverse proxy ?

Les proxys inverses peuvent servir d’outil de cryptage plus efficace, ce qui permet d’obtenir un équilibrage de charge distribué, ainsi qu’une mise en cache locale des contenus, ce qui garantit une livraison rapide aux consommateurs des données. Cet article est un guide complet consacré aux proxys inverses.
What is a private proxy

Qu’est-ce qu’un proxy privé ?

Les proxys privés (ou dédiés) offrent une meilleure sécurité, une confidentialité accrue et un taux de réussite de 99,9 % à un prix plus élevé. Les proxys partagés sont une option beaucoup plus rentable lorsque l’architecture des sites cibles est simple. Ce guide vous aidera à comprendre les principales différences entre les différents types de proxys et à faire le bon choix pour votre entreprise.
Puppeteer vs Selenium: Main Differences

Puppeteer vs. Selenium : les principales différences

Ce guide complet examine les origines des deux bibliothèques, leurs principales caractéristiques et fonctions, et surtout : comment choisir la meilleure option pour votre entreprise